D1 – acte 13: les Dockers sacrés champions à l’intersaison, Agaza coule, Dyto surpris

0

Treize journées de chaudes empoignades, et les différents acteurs du championnat national de football de première division devront s’offrir sept semaines de vacances avec au passage les fêtes de fin d’année, mais aussi avec au travers de la gorge, la sombre mésaventure de la délégation de l’équipe de FOADAN de Dapaong.
En cette après-midi du jeudi 22 décembre 2016, la dernière journée de la phase aller de l’exercice 2016-2017 s’est donc disputée sur toute l’étendue du territoire national, avec le sacre à l’intersaison de l’Association Sportive du Port autonome de Lomé.
Déjà en avancé mercredi, l’As OTR est allé dompter les porc-épics. KOTOKO de Lavié puisqu’il s’agit de ce club du Kloto, n’a pas su enrayer les assauts répétitifs des Collecteurs d’impôts, au point où par deux fois successives, AZIAMOÈ Tsoèkéwo est arrivé à envoyer le portier de Lavié, chercher le ballon dans ses filets.
Ce jeudi, sous le coup de 15h GMT, le reste des rencontres se sont disputées.
À Womé, MARANATHA a dominé TALBOUSSOUMA Panawè et les siens de GBIKINTI sur un score de 2buts à 1.
ASKO à domicile a été contraint au partage des points par UNISPORT de Kouloundè, 1-1.
DYTO recevant les Show-Boys de Kpalimé a trébuché. La faute à AGBANYO Papanè trop en forme qui aura trouvé le moyens de faire passer de mauvaises vacances aux militaires. 1-0, ce sera le score à la fin de la partie.
ANGES FC et FOADAN de Dapaong n’auront pas disputé leur rencontre.
Le choc au sommet du chapitre, derby de la capital, qui opposait les Verts de Tokoin aux portuaires n’aura que déjoué tant de pronostics. Vues les récentes mésaventures du club cher à Essoyaba BOUKPESSI aux 11ème et 12ème journées, l’on s’attendait à une partie âprement discutée, mais il n’en a été rien du tout. 4 buts à 1, ce sera le score à la fin d’une partie dominée de bout en bout par l’As TOGOPORT.
Quatres minutes auront suffit pour que commence le calvaire des Verts. Penalty exécuté à perfection par DJADJA Ablamvi, le même qui reviendra tromper DELETE Jean-Luc le portier d’AGAZA. Puis viendra le tour de BODE Abdoul et enfin Hunlédé KISSIMBO qui parti dans le dos de la défense, mettra le gardien des verts dans le vent avant de pousser la balle dans des cages vides. Entre-temps, ATABA Magnim d’AGAZA aura réussi un chef-doeuvre à montrer dans les écoles de foot, réduisant ainsi l’écart pris par les Dockers.
À noter que les hommes du port auront eu le plus long règne dans le fauteuil de leader lors de cette phase aller. Tout le mérite revient au technicien AYIVI Ékoévi qui ne se sera finalement pas révélé imposteur. <<je suis leader, et ce, pour plusieurs journées…>> avait-il déclaré.
En prenant en effet la tête du peloton depuis la sixième journée, les portuaires ne l’auront jamais lâchée jusqu’à cette trêve, malgré la dureté du pari; en témoigne le revers concédé face à l’un des plus mauvais éléments de l’exercice, ANGES FC de Notsè.
L’As TOGOPORT garde donc la tête du classement avec 26 points +13; suivie d’un trio constitué du champion en titre SEMASSI avec 23 points +4, et de DYTO 22points +5 et enfin AGAZA 21points +4.
Les pensionnaires de la D1 se redonnent rendez-vous le 12 février 2017 pour l’entame de la phase retour, le temps pour les mauvais élèves de se reprendre, et pour les pelouses de se refaire une santé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.