CAN 2017: Quelques réactions « Les éperviers ont neutralisés les éléphants… »

0

Pour une première sortie dans cette 31 ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations, l’on ne vendait pas cher la peau des rapaces togolais. Même Lomé manquait d’enthousiasme à l’heure de cette confrontation donnée comme mortelle face aux pachydermes ivoiriens. L’excitation n’était vraiment pas celle des grands jours. L’équipe de reportage de togofoot.info qui a sillonné les rues de la capitale avant les quatre-vingt dix minutes de jeu n’a pas trouvé grand-chose à se mettre sous la dent.

Mais en ce lendemain de match nul face aux champions en titre, une espèce d’espoir mêlé de prudence transparaît des réactions que nous avons pu collecter dans les rues. Laurent, étudiant à l’Université de Lomé affirme: <<C’était un match nul, mais nous estimons avoir gagné…>> Son camarade Sidoine pour sa part estime: <<j’ai aimé la prestation des nôtres, seulement Claude Le Roy aurait dû procéder aux changements un peu plus tôt. Aussi, nous devons faire beaucoup plus d’effort pour engranger au moins une victoire, sinon les matchs nuls ne risquent pas de nous arranger…>> Bénédicta, blogueuse, se projette sur la suite de la compétition, dans l’un de ses billets de blog.

N’en déplaise à ceux qui n’ont pas misé gros sur les Eperviers, ils ont quand même tenu la dragée haute aux champions en titre et comme diraient les TooFan, les éperviers ont « Téré » les Elephants. Ces derniers n’ont été que l’ombre d’eux-mêmes : des éléphants sans défense !

Moi j’ai échappé de peu à un petit AVC, lorsque notre attaquant Fodoh Laba a raté cette belle occasion à la 77e minute.

Avec un entraîneur comme Claude Le Roy et sans aucune crise des primes en vue, je crois que les Eperviers du Togo feront une belle prestation et créeront certainement la surprise à cette CAN. Malgré le match nul de ce soir, j’y crois.

Aujourd’hui, je suis patriote. En avant les Eperviers du Togo !!!

Notre équipe de reportages a également approché les supporters ivoiriens, histoire de leur soutirer quelques réactions.

Vraiment, nous avons été déçus hier. L’équipe ivoirienne n’a pas pu développé un jeu digne de champion! Si les choses continuent ainsi, ça va nous déranger.  Avec la RDC qui nous a souvent été difficile à manoeuvrer, les éléphants doivent faire attention. En tout cas, on espère. Ça va aller!

a affirmé  Kablan, un ivoirien résident à Lomé, avant de nous lancer: <<Vivent les éléphants !!!>>

Quoi qu’il en soit, éléphants et éperviers respectivement classés 2ème et 3ème dans le groupe C derrière la République Démocratique du Congo, première, devrait montrer un visage plus reluisant pour espérer passer ce premier tour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.