D1/ J 19: le condensé des résultats

0

Journée de championnat national de football de première division, la 19 ème de rang, tout en un.

 À Sokodé où UNISPORT recevait FOADAN de Dapaong, NASSAME Allassane et ses coéquipiers ont du essuyer une fois encore la furie des garçons de Kouloundè qui ont développé la réputation d’être difficilement manœuvrables à domicile. 2-0, et la messe était dite.

 MARANATHA poursuit sa course folle vers le titre. Montés au podium dès la 18ème  journée, les Messagers de Fiôkpô viennent de donner une sérieuse raison de s’intéresser à eux. À Womé hier soir, l’Éternel des armées à dû choisir un seul camp, celui des évangélistes. Quant aux envoyés du ciel les ANGES il faudra encore attendre un moment. 2-0, score à la fin du temps réglementaire.

Les Sèmons vont mal! Partis pour conserver leur titre, les Guerriers de Tchaoudjo redescendent dans les travers du début de saison, compromettant sérieusement leurs ambitions. Ayant fait le déplacement de Kara, SEMASSI n’a pas su contraindre les Kodonnas, ne serait-ce qu’au partage des points. Pire, les Sèmons se sont inclinés 0-2 face une formation d’ASPI décidée à refaire son retard.

GOMIDO a eu chaud sur son flambant neuf stade de Kpalimé. En recevant la lanterne rouge KOTOKO de Lavié, les Show-boys ont sûrement cru à une simple formalité. Mal a failli leur en prendre, puisque contre toute attente, ce sont les Porcs-épics de Lavié qui ouvrent le score et obligent GOMIDO à courir derrière l’égalisation. Au final, il s’en est fallu de très peu pour que KOTOKO rentre à Lavié avec le point du nul. 3-2, score final avec pour information capitale, les Show-boys qui sortent de la zone rouge.

Il ne doit sûrement pas être très aisé d’être supporter d’AGAZA par ces temps qui courent. Au stade de Kégué en cette après-midi du 19 mars 2017, l’histoire à dû retenir que les Verts de Tokoin, loin de se réveiller et faire trembler l’Afrique, sont tombés dans la zone de relégation. Malmenés par les Robots rouges du Dynamic Togolais sous le regard vigilant du sélectionneur national Claude LEROY, les Scorpions noirs n’ont pu faire que le retard d’un seul but sur les trois encaissés.

 As OTR # KOROKI ou le match du record de tous les temps. Quelques trente secondes auront suffi à Saibou BADAROU pour ouvrir le score, et partant, signer le but le plus rapide de l’histoire de la première division togolaise, au grand satisfecit des collecteurs d’impôts. Mais les fruits n’auront que petitement tenu la promesse des fleurs, puisque sur un coup-franc des 25 m, KOROKI-MÈTÈTÈ a su refaire son retard et ce, au cours de la première partie de jeu, puis plus rien n’a été marqué jusqu’au coup de sifflet final.

 Le match devant opposer GBIKINTI de Bassar au leader portuaire n’a pu se jouer pour cause de menace de violence. Il faudra donc espérer jusqu’à une date ultérieure.

 Aux termes de cette 19 ème journée, le podium reste intact avec comme lauréats, TOGOPORT, MARANATHA puis DYTO.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.