Éliminatoires CHAN 2018 : Le Bénin tient en échec le Togo 1 – 1

0

Le Togo recevait ce dimanche le Bénin dans son antre fétiche du stade de Kegue à Lomé dans le cadre des éliminatoires du CHAN 2018. 
 
 
Démarrée sous le coup de 15 Heures GMT, la rencontre sera abordée de la plus belle des manières par les Éperviers locaux qui assiègent d’entrée le camp béninois. Ils obtiennent un corner après deux minutes de jeu. Le Togo dominera les 10 premières minutes mais n’aura pas d’actions d’éclat. Les béninois étant bien en place. À la 12eme minute, De Souza Savant déborde côté gauche mais centre sans conviction. Le ballon sera donc dégagé par les défenseurs béninois. Les écureuils locaux emmenés par Oumar Tchomogo prennent la mesure de la partie et reviennent peu à peu dans la rencontre en faisant déjouer les Togolais. À la 30 ème minute, Koukpo Marcellin obtient une faute à l’entrée de la surface de réparation sur une faute de Kouloun Maklibe. Bassa Djeri Sabirou aligné dans les buts togolais s’interpose dans les airs. À la 35eme, Gomez Charbel côté gauche fait une descente lumineuse dans la surface de réparation togolaise. Bassa Djeri se couche sur sa frappe. Koukpo Marcelin aussi revient trois minutes plus tard mais sera mis en échec par le portier Togolais. Les éperviers sortent et obtiennent un superbe coup franc à la lisière de la surface de réparation béninoise. De Souza Savant frappe mais son ballon est juste au dessus de la barre transversale. Sur une contre-attaque béninoise rondement mené Koukpo Marcelin, le Bénin ouvre le score. Le métronome béninois frappe juste à l’entrée de la surface de réparation. Bassa Djeri claque le ballon mais celui ci retombe malheureusement dans ses filets à la 45eme minute. La pause intervient sur cet avantage des visiteurs. 
 
Du retour des vestiaires, les Éperviers reviennent gonflés à bloc. Ils ne mettent que deux minutes pour revenir au score grâce à Sewonou Koidjo Eli qui a bien suivi une balle de De Souza Savant repoussée par le gardien béninois Glodjinou Steve à la 47eme. Les 20 minutes qui suivent ressemblent aux 20 premières minutes de la première partie. Le Togo a le pied sur le ballon, domine avec un Gazozo Kokou capitaine très entreprenant mais n’arrive pas à créer le danger dans la défense adverse. Malgré le double changement effectué par Jean Paul Abalo avec les entrées d’Agoro Ashraf et d’Akoro Bilali respectivement en lieu et place de Sewonou Koidjo et Yenoussi Guillaume. Ce dernier particulièrement transparent dans la partie. Les béninois comme en fin de première partie reviennent dans le jeu et ont failli reprendre l’avantage au score à la 76eme n’eût été un grand arrêt de Bassa Djeri devant un attaquant béninois excentré côté droit. Le Bénin obtient deux corners et quelques situations intéressantes dans les dix dernières minutes mais la défense togolaise composée de Issoufou Bourahana et de Ouro Sama Hakim ont effectué une rencontre parfaite enrayant systématiquement le danger. En fin de partie les éperviers pousseront aussi pour obtenir le deuxième but mais les deux derniers coup francs tirés par Gazozo Kpade ne donneront rien. Le Togo est donc tenu en échec au coup de sifflet final du nigérien Aboudoulaye Mustapha Rhissa. 
 
Avec ce match nul,la tâche se complique donc pour les hommes de Jean Paul Abalo qui doivent s’employer dans une semaine au stade de l’amitié Mathieu Kerekou de Cotonou pour se qualifier pour le prochain tour des éliminatoires du CHAN 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.