Jean-Eudes Aholou préfère la Côte d’Ivoire, Claude Le Roy attristé

0

 

C’est l’un des joueurs qui a fait sensation du côté de Strasbourg en Ligue 1 cette saison. Le Togolo-Ivoirien Jean-Eudes Aholou très courtisé par le staff technique Togolais avec en tête le sélectionneur des Eperviers,Claude Le Roy a rejoint les Eléphants de Côte d’Ivoire. Une nouvelle qui attriste le technicien français du Togo.

Jean-Eudes Aholou, 29 matches, 5 buts cette saison en Ligue 1 française ne jouera pas pour les Eperviers du Togo. Appelé pour la première fois en équipe première des Eléphants de Côte d’Ivoire, le milieu de terrain du club Strasbourgeois va rejoindre la sélection Ivoirienne. Une information qui a attristé le sélectionneur national des Eperviers qui faisait les yeux doux au joueur passé par Orléans depuis sa prise de fonction en 2016. De papa Togolais et de maman Ivoirienne, le joueur a grandi en Côte d’ivoire avant de partir sur le vieux continent. Claude Le Roy est passé par tous les moyens mais le joueur  de 24 ans est resté inflexible sur sa position jusqu’à cette convocation. « Aholou a fait le choix de la Côte d’Ivoire, ce que je regrette parce que j’aime beaucoup ce joueur » a déclaré le technicien français actuellement en préparatifs pour deux matches amicaux en région parisienne face à Madagascar et notamment la Côte d’Ivoire respectivement les 21 et 24 Mars prochain.

« Il m’a déçu parce qu’il n’a pas eu la courtoisie de me prévenir alors que je me bats depuis deux ans pour le prendre » a ajouté le « Sorcier blanc ».

Jean-Eudes Aholou milieu, excellent du pied gauche aurait pu apporter un plus à l’entre-jeu Togolais. Son explosivité et sa justesse technique aurait pu faire de lui un titulaire indiscutable à ce poste au sein des Eperviers mais il a probablement fait un choix du cœur sans conséquence puisque la concurrence chez les Eléphants sera rude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.