Faute de subvention de l’état, le championnat féminin peine à reprendre

0

Plus d’un mois après la fin de la phase aller, le championnat national de football féminin de première division peine à reprendre et pour cause, la subvention promise par l’état n’est pas versée aux clubs

Les 16 clubs de première division restent intransigeants, sans subvention, pas de reprise de championnat. Pour démarrer la saison, les clubs féminins ont bénéficié de l’apport de la Fédération Togolaise de Football (FTF) à hauteur  de Un million (1 000 000) Fcfa par club. La seconde partie de la subvention du même montant reste à la charge de l’état qui depuis lors a du mal à honorer son engagement.

Pendant ce temps, les filles attendant le dénouement pour reprendre ce qu’elles savent bien faire, jouer au football

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.