Retro : Le football féminin sacrifié sur l’autel de la discorde en 2018

0

Le football  en 2018 n’a pas connu l’essor que les acteurs attendaient aux lendemains de la débâcle des filles togolaises au tournoi UFOA B dames en Côte d’Ivoire. La FTF a promis relever le niveau du football féminin par l’organisation d’un championnat national . Seulement ce championnat arrêté en Avril dernier n’a pas repris.

Démarré le 24 Mars dernier, le championnat national féminin devait permettre le redécollage du football féminin malade depuis plus de 10 ans.  Pour cette phase aller, les clubs ont perçu un million chacun comme première partie de la subvention à eux allouée .C’est donc avec enthousiasme que les filles ont repris du service jusqu’au 28 Avril dernier, date de la fin de la phase aller et depuis le championnat peine à reprendre pour le compte de la phase retour.

La Fédération Togolaise de Football  et les présidents des clubs féminins se rejettent les responsabilités de cet échec. Pour la FTF, les présidents de clubs  auraient refusé de reprendre le championnat tant que le reste de la subvention n’ait été versé. Les présidents de clubs aussi n’étaient pas prêts à prendre les cinq cents mille francs proposés par l’Etat. Aucun accord n’ayant été trouvé, le championnat national féminin est donc suspendu depuis le mois d’Avril et Dieu seul sait quand les filles seront de retour sur le terrain. Les responsables des clubs féminins

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.