Elim CDM 2022/Sénégal 2-0 Togo : Paulo Duarte  «  les joueurs ont donné tout ce qu’ils ont »

0
Paulo Duarte , coach des Eperviers du Togo

Pas de miracle pour les Éperviers du Togo dans leur premier match des éliminatoires de la Coupe du monde Qatar 2022. Le Togo s’est incliné face au Sénégal (0-2), mercredi 1er Septembre 2021 au stade Lat-dior de Thiès. Les lions de la Teranga à domicile et mieux armés, ont tenu leur rang de grandissime favori grâce aux réalisations de Sadio Mané et Abdou Diallo.

Malgré les efforts louables des joueurs togolais, le Sénégal a été au-dessus avec une équipe forte et équilibrée dans tous les compartiments de jeu, selon le nouveau sélectionneur des Éperviers du Togo, Paulo Rebelo Duarte.

« Je tiens à féliciter le Sénégal et son coach. On a joué contre un adversaire très fort, on avait parlé de cela bien avant le match, indépendamment de notre qualité et de tout ce qu’on peut faire, le Sénégal est clairement favori. Dans ce match, on est resté jusqu’à la 50eme minute sans encaisser de but avec notre système tactique et à partir de la 75eme minute, on a commencé par courir et à prendre un peu plus de risque. En ce moment, j’ai essayé de changer certains joueurs pour donner plus de profondeur, de vitesse à notre attaque, explorer plus d’espace entre les lignes que le Sénégal parfois nous donne au niveau du milieu de terrain et des latéraux. Ensuite, on a pris un deuxième but un peu bizarre, le joueur sénégalais qui est au centre de trois (03) défenseurs avec une facilité pour marquer, mais je pense qu’on doit faire mieux. On ne peut pas prendre ce but, c’est un but qu’on a encaissé au moment où j’ai voulu prendre un peu de risque après je pense qu’on a perdu aussi un peu d’équilibre et le Sénégal a gagné plus de confiance. Beaucoup de mes joueurs ont senti la fatigue et le Sénégal a profité de cela pour marquer deux buts. Et à partir du deuxième but, je pense que le match est pratiquement fini mais mon équipe n’a pas baissé les bras. Les joueurs qui sont rentrés ont fait exactement ce que je leur ai demandé, explorer la pelouse, la profondeur, les contre-attaques, mais en réalité c’est dans un moment où le Sénégal menait déjà 2-0 et c’est difficile de revenir »

a t-il déclaré en conférence de presse d’après-match.

Le coach portugais a également expliqué son système tactique mis en place contre le Sénégal. Un 3-5-2 par rapport à l’absence de certains joueurs et aussi obliger l’adversaire à jouer beaucoup plus dans sa zone.

« On n’a pas joué avec un bloc bas, je ne peux jamais couper à mon équipe la possibilité de gagner, si je fais ça, cela veut dire que je ne respecte pas les joueurs et on savait bien que le Sénégal est fort sur la ligne donc on a obligé les sénégalais à jouer plus derrière, c’est ça notre stratégie pour occuper les couloirs droit et gauche, c’est pour cela on a joué avec un milieu à 5. Moi, dans toute ma vie, j’ai joué avec un système tactique de 4-3-3, mais aujourd’hui face à la difficulté qu’on a de faire une équipe à cause de beaucoup de joueurs blessés, à cause de beaucoup de joueurs sans clubs on a préféré jouer en 3-5-2. On a trois (03) joueurs seulement qui évoluent dans les ligues européennes, c’est une équipe qui n’a pas beaucoup d’équilibre. On a des postes où on a de très bonnes qualités et d’autres postes qui ont besoin d’être renforcés donc je pense qu’on a appliqué la meilleure stratégie face au Sénégal fort offensivement. Je pense qu’on a bien appliqué notre système dans la première mi-temps, on a pas bien défendu mais aussi on a manqué un peu de maturité, de qualité de jeu et surtout de fraîcheur physique. Nous sommes très loin de la capacité que le Togo est habitué à montrer et nous sommes conscients de ça. Même moi je pense que les joueurs ont donné tout ce qu’ils ont contre le Sénégal mais la réalité est qu’il y a une distance énorme entre le l’équipe togolaise il y a 6 ou 7 ans avant et celle d’aujourd’hui. C’est une équipe qui est en reconstruction, on doit refaire beaucoup de choses, on doit donner assez de temps aux joueurs. On ne peut pas presser cette équipe et je suis sûr qu’avec le temps, 1an et demi ou deux (02) ans maximum le Togo va avoir une équipe deux fois meilleure ou plus compétitive avec différentes caractéristiques qu’on n’a pas aujourd’hui. C’est le temps que ce groupe a besoin.  On doit refaire cette équipe le plus vite possible, Et pour faire cela on a besoin de travailler, travailler sur tous les aspects, renforcer cette équipe parce qu’il y a beaucoup de joueurs en Europe qui jouent dans de bons championnats et qui sont togolais qu’on doit aussi convaincre à jouer pour leur nation. On ne peut pas obliger un joueur à défendre les couleurs de son pays. Aujourd’hui avec toutes les difficultés, avec la force du Sénégal je suis content de mes joueurs parce que nous sommes sortis du match à donner 100% de tout ce qu’on peut donner et pour moi le plus important, c’est donner sa vie pour chaque match, pour chaque convocation et après on va voir ce que Dieu nous offre. »

a ajouté Paulo Duarte

Les Éperviers du Togo regagnent Lomé ce jeudi 02 Septembre 2021 dans l’après-midi pour poursuivre les préparatifs avant d’affronter les Brave Warriors de la Namibie dimanche 5 Septembre 2021 au stade de Kégué pour le compte de la deuxième journée des éliminatoires du mondial FIFA Qatar 2022

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.