Elim CDM 2022/J5 : Serge Akakpo « Sur l’ensemble du match , nous avons été meilleurs »

0
Serge Akakpo

Les éperviers du Togo ont été contraints au nul 1 but partout face aux lions de la teranga du Sénégal lors de la 5e journée des éliminatoires coupe du monde Qatar 2022. En conférence de presse, le manager général Serge Akakpo a pris la place du sélectionneur et a répondu aux questions.

Interrogé sur le bilan des 5 matchs de ces éliminatoires, il répond

<< Je pense que ce match est parfait pour tirer le bilan. Au match aller on a manqué beaucoup de choses. On était pas prêts physiquement et il y avait une grosse différence entre le Sénégal et nous. Quand vous voyez les matchs que le Sénégal a fait après , la Namibie et le Congo ont encaissé 6 ou 7 buts, nous on en a encaissé que deux chez eux. Et ce soir on a réussi à faire un jeu égal. Je dirai même qu’on a mieux joué qu’eux. Sur l’ensemble du match on a été meilleurs dans tous les compartiments. Collectivement on a été bons. Pour moi le bilan est positif. Certes sur le plan comptable c’est pas ça. Parce que on aurait aimé gagner ce soir pour avoir les trois points >>

Le Togo toujours aux premiers rôles du continent en un an ?

<< Après le match de ce soir, vous avez vu ce que les joueurs ont produit sur le terrain. On a joué contre le Sénégal qui est premier sur le continent. Et vous avez vu le match qu’on a livré ce soir avec une équipe en reconstruction. Si déjà en deux mois nous avons réussi ce progrès, pourquoi pas dans un an franchir ce cap et rivaliser avec ces équipes . Moi j’y crois. C’est un objectif avant tout, ça veut pas dire que dans un an ça sera le cas. Je n’ai pas une boule de cristal. Mais c’est un objectif, peut-être qu’on l’atteindra. En tout cas on est sur la bonne voie et il y a pas de raisons qu’on atteigne pas nos objectifs >>

Les appréciations sur les changements du coach

<< La sortie de Romao Alaixys c’est pour lui éviter un carton rouge. Déjà à 11 c’était un peu difficile même si on était équilibré et à 10 ça aurait été difficile de tenir jusqu’au bout. La sortie de Kévin (Denkey)  c’était pour apporter un peu plus de vivacité devant qu’il a préféré mettre Thibault (Klidje) qui lui pouvait justement déranger les grands gabarits. Kevin il a beaucoup travaillé, on a estimé qu’il commençait à être un peu fatigué. Et le coach a préféré mettre un joueur qui pouvait faire des appels dans le dos et déranger un peu plus. Au final c’était un choix judicieux >>

L’état d’esprit de l’équipe et ce match est-il un appel au public sportif Togolais de renouer avec sa sélection nationale ?

<< Ce soir c’était le match parfait. Mais pas que ce soir. Quand vous regardez l’ensemble des matchs qu’on a fait, l’état d’esprit était présent et vous vous parlez des 5 matchs , moi je vous parle du début de prise de fonction depuis la Turquie. La débauche d’énergie, la concentration, la solidarité qu’il y avait entre les joueurs, pour moi on était déjà dans un bon état d’esprit. On a manqué un peu de chance, que ce soit face à la Namibie à domicile et le Congo au match aller pareil. On marque contre notre camp et ne revenir dans le match, c’est pas facile. On a montré du caractère et on est parti gagner chez eux dans des circonstances aussi difficiles. Donc  pour moi c’est tout à fait normal que le peuple soit derrière et aujourd’hui .On le ressent que les gens recommencent à reprendre un petit peu goût à l’équipe nationale >>

Les éperviers ont déjà pris leur vol depuis Cotonou au Bénin via Addis-Abeba avant de rallier Johannesburg (Afrique du Sud) où ils vont croiser les braves Warriors de la Namibie pour la 6e et dernière journée des éliminatoires coupe du monde Qatar 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.