Elim CDM 2022/Eperviers : que retenir

0
Eperviers face à la Namibie

Le 2e tour des Eliminatoires de la Coupe du Monde 2022 s’est achevé  cette semaine avec une 2e place dans le groupe H pour le Togo (8 points) derrière le Sénégal (16 points) et devant la Namibie (5 points) et le Congo (3 points). A l’heure du bilan, que peut –on retenir ?

Un début compliqué

Les Eperviers, pour leur début dans la compétition ont enregistré deux défaites d’entrée. Si la défaite face au Sénégal (0-2) le 1er Septembre peut se comprendre par le fait  que l’équipe sénégalaise, première nation au classement FIFA en Afrique soit un cran au-dessus du Togo, la défaite à domicile quelques jours plus tard face à la Namibie a été une pilule difficile  à  digérer. Les éperviers du Togo sortent du regroupement de Septembre avec 0 point. De quoi inquiéter les supporters des Eperviers qui mettaient beaucoup d’espoir dans le recrutement du technicien portugais Paulo Duarte. Ce dernier avait reconnu les limites de son équipe « Nous avons manqué de maturité  et de  fraicheur physique » avait –il souligné.

Du mieux lors des 4 dernières journées

Les Eperviers reviennent en Octobre plus motivés et engrangent 4 points face au Congo en aller-retour (1-1 à Lomé et 2-1 à Brazzaville). Ils remettent ça, un mois plus tard face au Sénégal (1-1) alors qu’ils mettaient 1-0 jusqu’à la 93e minute. Ils réussissent le hold up  parfait face à la Namibie à Johannesburg et clôturent en toute beauté leur campagne des Eliminatoires du mondial.

Le bilan en chiffres

A la fin de la campagne, le Togo affiche pour les 6 matches disputés, deux défaites, deux nuls et deux victoires et sont sur une série de 4 matches sans défaite. Ils engrangent 8 points lors de leurs 4 derniers matches .D’ailleurs le total recueilli sur toute la campagne. Les togolais ont inscrit 4 buts et en ont encaissé 6. Ils se classement 2e derrière le Sénégal (16 points) dans la poule H et devant la Namibie (5 points) et le Congo (3 points)

La main du coach

A son arrivée, Paulo Duarte  avait annoncé qu’il mettrait tout en œuvre pour donner plus de rapidité et d’agressivité au jeu des Eperviers. Au fil des matches, ses qualités commencent à se dégager. Toujours présent, il communique sa fougue à ses poulains et deux mois après son arrivée, le technicien portugais est le premier facteur du renouveau des Eperviers.

Des lacunes à gommer

Paulo Duarte a du boulot en défense. Le Togo a encaissé 6 buts lors de cette campagne, en moyenne 1 but par match er présente une différence de but déficitaire. « Nous avons des secteurs à renforcer »  avait prévenu  le technicien portugais parlant de la défense et surtout des latéraux. En absence d’un véritable latéral gauche, Paulo Duarte est obligé de mettre souvent Atte Youssouf à ce poste et positionner Agbozo Klousseh, un défenseur axial de métier en latéral droit.

Le retour d’Alaixys Romao a équilibré le milieu de terrain. Si au début , le coach avait du mal à composer sa paire en milieu, sur les derniers matches , il semble se satisfaire du duo Romao-Gnama. La concurrence s’annonce rude dans ce secteur avec la présence de Aholou, le retour de Atchou franco et la probable arrivée de Samsondin Ouro

Décisif au cours des 4 derniers matches des Eperviers , Placca Fessou Mèmè a fait une forte impression. Si l’attaque togolaise a inscrit 4 buts lors des 4 derniers matches, elle reste loin de l’objectif pour avoir été muette au cours de deux matches notamment en début de campagne.

Paulo Duarte a moins de soucis à se faire au niveau des gardiens. Si Barcola Malcolm a été convaincant les 4 premiers matchs disputés , sa blessure a permis de découvrir Ouro Gneni Wassiou . Le nouveau gardien de l’Asck , hormis sa sortie hasardeuse sur le but égalisateur du Sénégal a rassuré les supporters et a même stoppé un pénalty face à la Namibie.

En somme, les Eperviers ont encore du pain sur la planche pour atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés . Se qualifier pour la CAN 2023 et retrouver d’ici un an le top 20 Africain. Tous les compartiments doivent être renforcés et le coach en est conscient.

 

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.