Le colloque international sur la gouvernance du sport de Lomé: pari réussi

0
colloque international sur le sport

Lomé a servi de cadre à un colloque international sur les enjeux  de la gouvernance du sport internationale  les 25 et 26 Novembre .Initiative du  Ministère des Sports et des Loisirs en collaboration avec le Comité National Olympique du Togo (CNO-Togo) et l’Université de Lomé, cette rencontre  qui a réuni  des autorités politiques, universitaires, administratives et militaires était axé autour du thème « « l’Afrique et les enjeux de la nouvelle gouvernance du sport ». 

Pendant deux jours, les participants sont revenus sur les problèmes qui minent le sport en Afrique et ont essayé de proposer des approches de solutions.

 « les enjeux modernes du droit sur les associations sportives »« l’encadrement de l’activité des fédérations sportives par l’Etat en Afrique »« la fiscalité du sport », « la forfaiture dans la gouvernance du sport en Afrique : cas du football »« les transferts de joueurs de football africains: entre marchandisation et contractualisation »« les finances des organisations sportives : quel contrôle de l’Etat? »  Sont entre autres thèmes évoqués au cours du colloque.

C’est clair que l’Etat togolais veut faire du sport un vivier de développement. Cette position a été clairement exprimée par Madame, le Ministre des Sports et des Loisirs. Au-delà du Togo, c’est toute l’Afrique qui doit être impactée

« Faire du sport togolais, un sport pourvoyeur d’emplois décents et un sport qui contribue au développement de nos pays. Nous avons des ressources, nous avons des acteurs, il suffit de leur donner les moyens qu’il faut pour pouvoir diversifier, créer également de la richesse pour que tout ce monde puisse se retrouver dans la pratique du sport et également dans les métiers connexes au sport. La problématique va au-delà de notre pays et ça touche donc à la gouvernance du sport en Afrique » a déclaré Docteur Lidi-Bessi Kama à l’ouverture des travaux.

Le colloque qui a duré deux jours  a vu la participation «  d’éminents professeurs d’universités du Togo et d’ailleurs, des dirigeants des instances sportives tel que le CIO, l’ACNOA, la FIFA, la CAF et bien d’autres acteurs sportifs et politiques, ont activement pris part aux travaux de cette messe intellectuelle à l’Auditorium de l’Université de Lomé » comme le précise https://sports.gouv.tg/.

Un satisfecit général s’est dégagé à la fin des assises

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.