D1: 17 jours après les violents incidents, le stade municipal de sokodé va rouvrir ses portes , Semassi reste sous sanctions

0
Fédération Togolaise de Football (FTF)

La commission de discipline de la Fédération Togolaise de Football (FTF) donne un avis favorable à la réouverture du stade municipal de Sokodé, fermé le 20 Décembre 2021 suite aux scènes de violences survenues lors du match Semassi # Kakadl comptant pour la quatrième journée du championnat national de football de première division.

Unisport de Sokodé et ses supporters vont enfin retrouver leur domicile notamment le stade municipal de Sokodé dont les portes sont restées closes depuis  deux (02) semaines. La commission disciplinaire de la FTF a en effet décidé la réouverture du stade municipal de Sokodé.

Cette commission juridictionnelle de la FTF a rendu cet avis après avoir auditionné les différentes parties concernées par ces scènes de violences.

Le stade municipal de Sokodé va accueillir donc le match de la huitième journée de la D1 entre Unisport et Kakadl. Pour l’instant, seul les académiciens de Kouloumdè peuvent bénéficier de la réouverture du stade municipal de Sokodé car Semassi de la même localité reste toujours sous sanction et est condamné par la commission de discipline à disputer ses cinq (05) prochains de domicile à l’extérieur avec un huis clos total.

La commission de discipline de la FTF a aussi fait un certains nombres de recommandations à l’endroit du bureau exécutif des guerriers de Tchaoudjo notamment le recrutement d’un ancien arbitre pour des séances mensuelles de formation sur les lois du jeu à l’endroit des joueurs, du staff technique et des supporters du club et d’organiser chaque mois, et ce, sur toute la saison sportive, une séance ouverte de sensibilisation et de formation sur les lois du jeu, le fair-play à l’endroit de ses supporters et sympathisants et faire un rapport régulier de toutes ces mesures et activités au secrétariat général de la FTF, au plus tard le 5 de chaque mois jusqu’à la fin de la saison.

La commission demande également à l’équipe de Semassi de tenir un registre actualisé d’inscription de ses supporters et sympathisants et de remettre en place le groupe des stadiers avec un effectif conséquent.

Notons que les officiels du match Semassi- Kakadl ont aussi été sanctionnés. L’arbitre Donatien Yena et son assistant Kodjo Amoudji et l’arbitre de liaison Agohli Akakpo écopent de deux (2) mois de suspension avec sursis d’un (1) mois pour comportement ayant provoqué les échauffourées en fin de match.

Les sémons peuvent toutefois faire appel de ces différentes décisions de la commission disciplinaire qui maintient le résultat acquis sur le terrain (Sémassi 1 # 2 Kakadl).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.