Paulo Duarte « On veut et on peut redonner ses lettres de noblesse au football togolais »

0

Nommé à la tête des Eperviers en Mai 2021, Paulo Duarte a réussi en l’espace de 6 matches à montrer un autre visage de l’équipe nationale togolaise en proie à des contres performances depuis ces cinq dernières années. Lors des éliminatoires de la Coupe du Monde Qatar 2022, le Togo en six rencontres enregistre  deux victoires, deux nuls et deux défaites s’offrant même une série de quatre matches sans défaite.

Le technicien  portugais compte poursuivre le chantier en mettant un accent particulier sur le travail. Il reste optimiste «je suis très positif, très ambitieux en ce qui concerne le football togolais.  Le staff et moi…dans tous ses compartiments, on y croit. Et avec nous, la Fédération et le Ministère. On veut et on peut redonner ses lettres de noblesse au football togolais. Redonner confiance et joie aux supporters togolais… C’est possible (…)On prépare l’avenir, ça demande de la patience et de la souffrance. Mais on va y arriver. On est là pour ça. Je suis confiant. » a-t-il  déclaré dans un entretien exclusif accordé à Foot54Magazine et relayé par football365.

L’équipe regorge de beaucoup de talents, il le souligne si bien. Il compte  donc s’appuyer sur ces talents et l’engagement de ces joueurs pour construire l’avenir   « il y a d’abord Djéné, le capitaine,  qui nous apporte beaucoup dans cette période de restructuration avec son expérience. Un joueur de grande qualité et de grande maturité. On a aussi Placca un joueur de très grande classe, qui s’il est bien, peut faire la différence dans un match. Un joueur fort dans les « un contre un » avec une bonne compréhension de jeu et une capacité d’accélération déconcertante. On a aussi la grande expérience d’Alaixys Romao. Un leader sur le terrain avec une connaissance tactique  Fantastique. Et je suis content de le voir plus impliqué plus prêts que jamais à multiplier les efforts. Un leadership plus prononcé tout simplement. Il donne l’exemple, il se transcende, et ça c’est comme une victoire pour moi.A ceux-là j’ajouterais Kodjo Laba, et « Pacol (Barcola) » et son gabarit qui à 22 ans a une maturité, un sang-froid et une connaissance du jeu incroyable. Ce sont autant de « plus » qui retiennent notre attention. »

Tout en se renforçant « Je peux vous faire la confidence, que  nous sommes à la recherche, de manière très active, de binationaux en France, en Allemagne et  ailleurs pour renforcer ce projet. Notamment en défense. Je vous assure que si nous trouvons 4 à 6 joueurs d’un niveau supérieur. dont 4 défenseurs… D’ici deux ans on verra un nouveau visage des Eperviers. » a-t-il ajouté

Exempté des préliminaires de la CAN 2023, les démarreront les Eliminatoires en juin prochain.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.