Stage d’Antalya : Malcolm Barcola « ce stage, c’est totalement une satisfaction »

0
Barcola Malcolm face au Bénin au stage d'Antalya (Turquie). Crédit Photo: FTF

Les Éperviers A du Togo ont bouclé mardi 29 Mars 2022 leur regroupement de dix (10) jours à Antalya en Turquie avec une rencontre amicale contre les Écureuils du Bénin. Aux termes de la rencontre, les hommes de Paulo Duarte se neutralisent avec la sélection nationale du Bénin (1-1). Au-delà de ce score de parité, le gardien de but titulaire des Éperviers A du Togo, Barcola Malcolm, apprécie la prestation des deux (02) équipes sur la pelouse de Mardan Stadium.

« On ne peut pas dire qu’on a été dominés, ni qu’on les a dominés. Ça été un match assez acharné, on a vu deux (02) équipes qui jouaient pour gagner. C’est un derby qui se termine par un match nul; on n’a pas démérité pour autant, on gagne 3-0 notre premier match avec quasiment la même équipe. (…) On avait à jouer 90 minutes contre le Bénin encore et il y a quelques mois, ça ne serait pas possible d’enchaîner deux (02) matchs de ce niveau donc si on fait match nul, on reste quand même satisfait de ce résultat. » a d’abord déclaré l’international togolais de 22ans avant d’évoquer le nouvel état d’esprit qui règne dans l’équipe et l’intégration sur les néo-éperviers convoqués par le sélectionneur Paulo Duarte pour ce stage d’Antalya.

 » (…) On voit quand même que tout le monde marche dans le même sens dans l’équipe nationale, on a des joueurs qui ont joué avec les U23 et l’équipe première comme Samsondin Ouro qui ont donné ce qu’ils ont pu, ils ont fait de très belles prestations je trouve, qu’ils sont totalement intégrés dans le onze.  Kennedy Boateng, il s’est totalement acclimaté avec la façon de jouer du capitaine Djene Dakonam, après on a l’arrivée des défenseurs comme Emmanuel Hackman et Frédéric Ananou qui eux aussi ont donné le meilleur d’eux-mêmes donc pour l’instant surtout au niveau de la défense, c’est très dur de rentrer dans une équipe mais on peut dire qu’ils ont réussi leur intégration. Prendre un (01) but en deux (02) matchs,  on ne peut pas leur reprocher grand-chose et je crois que la sélection avance. » a ajouté le gardien de but de l’équipe réserve de l’Olympique Lyonnais.

A l’heure du bilan de ce regroupement des Éperviers A et U23 du Togo en Turquie, le longiligne portier togolais (1m95) se montre on ne peut plus satisfait de ce stage d’Antalya et jette aussi des fleurs au staff technique des Éperviers.

« Je pense que le mérite revient déjà à l’organisation de la sélection parce que je ne suis pas sûr qu’en Afrique, dans d’autres sélections qui ont peut-être plus de moyens que nous, on voit un stage avec leur équipe première et leur équipe U23 dans le même hôtel, qui jouent aussi sur le même terrain, ça donne une chance extraordinaire aux joueurs de connaître ce que c’est que la vraie sélection. On a eu beaucoup de binationaux qui sont arrivés et beaucoup de joueurs locaux qui ont eu leur chance aussi avec les U23, qui ont gagné leur deux (02) matchs, ont surclassé leur adversaire et ça prouve que les mauvaises langues qui disent qu’il y a pas beaucoup de talents au Togo, ils mentent. Ce stage c’est totalement une satisfaction (…) sans parler des résultats, de la manière ça s’est passé, de la manière dont les joueurs ont pu apprendre aux côtés des plus grands. Ceux qui ont pu participer à ce stage au niveau des jeunes vont être très contents et vont garder un très bon souvenir » a conclu Barcola Malcolm.

Faut-il le rappeler, le prochain rendez-vous des Éperviers A est prévu dans la première quinzaine du mois de juin 2022 ( 1er au 15 juin 2022) où le Togo va débuter la campagne éliminatoire de la Coupe d’Afrique des Nations Côte d’Ivoire 2023 avec 4 matchs programmés par Confédération Africaine de Football durant cette période.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.