Prépa CAN (F) 2022 /Kaï Tomety «  Si nous multiplions les stages, nous allons faire de meilleures choses à la CAN »

0
Tomety Kaï

En pleins préparatifs pour prendre part en juillet au Maroc à la CAN féminine 2022, l’équipe nationale  féminine du Togo a effectué du 15 au 24 avril un stage. À la fin  la selectionneure Kaï Tomety dresse le bilan de ce regroupement.

Qualifié pour la toute première fois de son histoire à une CAN féminine, le Togo veut bien faire une bonne prestation à la 12 édition de la CAN Maroc 2022. A cet effet, les éperviers dames ont entamé les préparatifs par  un stage de neufs jours qui s’est achevé ce dimanche 24 avril. Que peut-on retenir ce regroupement? << Le bilan est positif par ce que les filles ont beaucoup bossé physiquement. Nous avons travaillé l’endurance en grande partie. On a travaillé aussi quelques éléments techniques. Les filles ont été très volontaires. Elles sont motivées. Elles ont accepté à endurer la fatigue. Ce qui promet.>>, a expliqué Kaï Tomety, la selectioneure.

Ce stage a été meublé par deux matchs amicaux, la selectioneure Kaï Tomety revient sur les enseignements tirés de ces rencontres : << Nous avons joué un premier match contre les u-20 garçons du centre  Swallows. Ils nous ont battus 6 buts à 0. On a tiré des leçons par rapport aux comportements tactiques et techniques des filles. On les a corrigés durant trois jours, on a refait un match contre TCSR d’Adidogomé , perdu 0 but contre 4. Il y a eu beaucoup de progrès au niveau du comportement défensif et offensif des joueuses. Donc si nous multiplions des stages et que nous travaillons avec les mêmes intentions, la même envie d’aller de l’avant, nous pensons que nous allons faire choses à la CAN>>,a-t-elle déclaré

D’autres stages sont encore attendus avant le début de la compétition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.