Elim CAN 2023: la FTF et Paulo Duarté pour un diagnostic du début raté des éperviers

0

Le comité exécutif de la fédération togolaise de football a rencontré ce jeudi le sélectionneur national Paulo Duarté pour faire le diagnostic du mauvais début de la campagne des  éliminatoires des   éperviers et trouver des solutions  idoines.

Le siège de la fédération togolaise de football a été ce jeudi le théâtre d’une réunion entre sélectionneur national Paulo Duarté et le comex après le début raté des éliminatoires de la sélection nationale.  Objectif, tout faire pour être au pays de Didier Drogba l’année prochaine pour le compte de la CAN 2023. Le président de la FTF Guy kossi Akpovy prenant la parole s’adresse au staff technique des éperviers en ces termes : <<Il est essentiel de remobiliser les joueurs pour les deux matchs. L’adversaire est de taille mais nous avons grillé quelques-unes de nos cartes. Faites en sorte que nous nous remettions sur la voie de notre objectif commun qu’est la qualification pour la phase finale de la CAN.>>, a-t-il déclaré

Le sélectionneur Paulo Duarté regrette le match nul de 2 buts partout face à l’Eswatini : << Avec des joueurs d’une telle expérience, nous aurions dû gagner ce match pour remercier le public qui était là pour nous. On n’a pas su utiliser toutes stratégies pour conserver le score. C’est assez regrettable.>>, regrette-t-il avant de reconnaître que son équipe ne méritait pas une victoire face au Cap-Vert : << On n’a pas mérité la victoire sur ce match-là. Beaucoup de joueurs n’ont pas joué sur leurs valeurs habituelles. Et c’est déjà trop pour prétendre gagner une équipe très physique et qui a su profiter des rares occasions>>,a t-il déclaré

En Septembre, Le Togo retrouve le Burkina-Faso dans une double confrontation les 3e et 4e journées des Eliminatoires. De nouveaux pas seront préjudiciables aux Eperviers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.