CAN (F) 2022 :Tomety Kaï fait le bilan de la participation togolaise

0

Les éperviers dames ont vu leur aventure au Maroc s’arrêter après une seconde défaite en 3 matchs contre la Zambie 1 but contre 4 ce samedi à Rabat.

Après la rencontre face à la Zambie, la sélectionneure Tomety Kaï s’est confiée en conférence de presse. Elle a fait le bilan et analyse de la participation de sa sélection à la CAN Marocaine.

‹‹La Zambie n’a pas le même style de jeu que le Cameroun. Certes le style de jeu de la Zambie a beaucoup gêné mes filles et elles ne se sont pas retrouvées en première période. On devrait normalement priver leur meneur, de la balle. Ce sont les instructions qui ont été données. Mais elles ne sont pas retrouvées au milieu de terrain. C’est une première expérience, et les zambiennes sont un peu plus expérimentées. Elles ont joué les jeux olympiques, elles ont plusieurs fois participé à la CAN et c’est une équipe bien posée tactiquement et physiquement. Elles ont plus d’arguments que nous. Ça nous a beaucoup gêné dans l’entre-jeu ›› a déclaré la sélectionneure.

 

‹‹On voulait gagner le match de la Zambie pour espérer passer le deuxième tour mais nous avons croisé une équipe plus forte. Défensivement on a commis beaucoup d’erreurs ce qui nous a occasionné 4 buts. Je pense que l’adversaire était supérieure. On est venu et on a vu ce qui s’est passé, c’est une compétition vraiment relevée et nous allons tirer des leçons pour mieux se préparer prochainement ›› a-t-elle affirmé tout en poursuivant son interview.

 

‹‹Je dirai que la prestation de mes filles a été passable. Tout simplement parce qu’on est arrivé à marquer au moins un but chaque match. Mais on a surtout pris des buts sur des erreurs tactiques. C’est la naïveté de mes joueuses. Sur l’ensemble de la participation je pense qu’on a fait une prestation moyenne. On a surpris tout le monde où personne ne nous attendait. On a fait un très grand match contre le Cameroun. Mais aujourd’hui je l’avoue qu’on a croisé une équipe de la Zambie plus soudée, plus constructive et ça nous a beaucoup embêté ›› a martelé Tomety Kaï

‹‹ Les filles n’étaient pas du tout fatiguées à cause du match contre le Cameroun. Il y a eu une évaluation physique des médecins et des kinésithérapeutes. Les filles ont récupéré du match contre le Cameroun. Nous avons perdu deux éléments importants dans notre système défensif et ça nous a créé des torts aujourd’hui. La capitaine Nathalie Badate et Ella Djankale étaient des pions très importants. Mais je n’accuse pas les filles. Elles ont donné le meilleur d’elles mêmes. C’est une première expérience et je pense que avec la multiplication des stages et d’autres compétitions, elles vont vite revenir au niveau des autres ›› a-t-elle analysé .

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.