Cameroun | Affaire Eto’o-CAF : << personne n'est au dessus de la loi >> dixit Patrice Motsepe

PUB APRES CANAL+

Le président de la Confédération Africaine de Football (CAF) Patrice Motsepe s’est prononcé sur l’enquête ouverte sur le président de la Fédération Camerounaise de Football (FECAFOOT) Samuel Eto’o suite à une plainte déposée par les différents acteurs du football camerounais.

INFO SPORTS| Ecouter Radio Djena

 

Le 17 avril dernier Samuel Eto’o a été auditionné à la CAF dans le cadre de l’enquête portant sur l’affaire de matchs truqués. Après cette entrevue le président de la CAF Patrice Motsepe se prononce sur le dossier.

PUB – TOGOCOM FAN JEUX

<< Il faut savoir faire la part des choses. D’un côté, Samuel Eto’o, de mon point de vue, sera toujours une icône du football dont nous avons été très fiers, et je continuerai d’être fier de ce qu’il a réussi sur le terrain >>, a laissé entendre Motsepe dans un entretien sur France 24.

Le président de la CAF se dit que son institution doit être impartiale dans le traitement des plaintes. << D’un autre, du point de vue de la Confédération africaine de football, nous devons enquêter sur chaque plainte, chaque accusation et chaque allégation. Personne n’est au-dessus de la loi. Quelque soit le sujet, la décision doit être dictée par, non seulement ce qui se passe dans l’audience, mais aussi par les règles de la CAF et de la FIFA >>, a t-il ajouté.

Le verdict de la CAF sur cette affaire qui l’oppose à Samuel Eto’o est attendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite