CHAN 2020 : A Limbe et sous haute surveillance, les éperviers face à leur destin

0

Les éperviers jouent leur 3e et dernier match de poule ce mardi à Limbe face Rwanda. Une victoire ou un nul qualifierait le Togo pour les quarts de finale et les togolais y croient.

Limbe abrite les matches du CHAN et c’est là que se tient le dernier match de poule du Togo. Une ville située au Sud-Ouest du Cameroun dont les sécessionnistes réclament l’autonomie.  Ils ont donc engagé une lutte armée depuis 4 ans.

C’est donc une ville sous haute surveillance qui verra les éperviers et les rwandais se produire demain, 26 Janvier 2021 sous le coup de 19 h GMT. Une ville barricadée par les forces de sécurité qui veulent garantir la sécurité des délégations. Les togolais ont quitté Douala Dimanche sous haute escorte policière.

Les éperviers, après une défaite (0-1) face au Maroc et une victoire (2-1) face à l’Ouganda doivent gagner le Rwanda ou au pire des cas, faire un nul pour valider leur ticket pour les quarts. Les joueurs et le staff technique en sont conscients

« C’est un match qui sera joué comme tous les autres matchs. On va l’aborder dans la sérénité en se disant que ce sera un match difficile puisque le Rwanda n’est pas encore hors course » a martelé le sélectionneur adjoint, Doté Franck en conférence de presse. Il compte énormément sur son attaque. Ouro-Agoro Ismail , Tchatakora Sémiou et Nane Richard ont fait beaucoup de mal à la défense ougandaise . Ils sont capables de rééditer l’exploit «  Nous comptons donc surtout sur notre attaque. Nous en avons une de très jeune, qui joue bien, va vite avec de belles ambitions. Je pense que demain, ils vont se réveiller très bien pour faire plus que ce qui a été déjà fait contre l’Ouganda. On ne va pas se laisser faire » a souligné Doté Franck avant de mesurer la chance qu’ils ont, d’être au CHAN  « C’est une chance d’être là pour la première fois à cette compétition et il faudrait qu’on aille assez loin. On a éliminé le Nigéria, cela n’a pas été facile, ça a été dur mais on a passé le cap, il ne faudrait pas baisser les bras. »

Les joueurs restent concentrés et unis. Décidés à se qualifier pour le tour suivant  « Sur le terrain, vous avez vu qu’il y avait de la sérénité. On est compact sur le terrain et en dehors du terrain. Tout va bien et on se sent bien. On va aller de l’avant » a martelé le latéral gauche , Ayayi Zonor

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.