Claude LEROY en conférence de presse après la CAN 2017 annonce les couleurs des deux matchs amicaux

0

En conviant la presse en cette matinée du 14 mars 2017 à une conférence dans les locaux de la fédération togolaise de football, le sélectionneur national des éperviers Claude LEROY s’est essentiellement proposé de s’exprimer sur les matchs amicaux à venir. Mais au finish, il a fallu toucher à beaucoup de points.

 Première préoccupation, le goal des éperviers. À la question de savoir pourquoi seulement deux gardiens de but convoqués, le coach répondait: << TCHAGOUNI, on l’a attendu très longtemps sachant qu’il a une double blessure. On n’avait aucune certitude et j’étais obligé de l’écarter. Concernant Kossi AGASSA, on ne peut pas continuer à faire travailler avec des gens qui ne jouent pas; de même que Sadate.  OGODJO Idrissa, on l’a vu ici, il n’était pas meilleur que ceux qui étaient là. Cela ne veut pas dire qu’on ne l’appellera plus.>>.

Il a d’ailleurs convoqué Djehani N’Guissan comme troisième gardien. Le technicien a également annoncé la nomination de Kodjovi Aboni d’Agaza au poste d’entraineur des gardiens en remplacement de Yaovi ASSOGBA

Les adversaires du Togo ont attiré l’attention des médias. << La Libye est une équipe qui crée des problèmes, donc difficile à jouer. L’Égypte, on a vu ses résultats à la CAN.>>

 Sur le cas du départ inattendu de Sébastien MIGNE l’ex sélectionneur adjoint, Claude LEROY a paru tout autant  surpris que les togolais. <<J’ai dit oui au Congo; voilà comment j’ai appris l’histoire de la démission de MIGNE.>>  a affirmé le technicien breton, avant de rajouter: << Tout est légitime, sauf la façon dont ça s’est passé, à mon égard.>>

Les journalistes ont également désiré savoir les impressions de Claude au sortir de la dernière édition de la CAN, tenue au Gabon. <<Sur le bilan, grosse déception de n’être passé ne serait-ce que le premier tour. >>  A-t-il répondu. En ce qui concerne les absences, Claude LEROY a affirmé: << L’équipe nationale, c’est une permanente remise en question. Il n’y a personne qui est là pour toujours.  On peut aller et revenir autant que possible. Les portes de l’équipe nationale ne sont fermées à personne.>>

 Une énième échéance du CHAN attend la sélection locale des éperviers du Togo. Sur ce propos Claude LEROY a annoncé que le numéro un au CHAN serait Jean-Paul ABALO. Pas CHEVALIER, le nouveau venu. Le sélectionneur a ensuite confié à la presse, ses désirs d’aller à la recherche de nouveaux talents dans le fin fond Togo.                        

.                        

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.