intw/Belei Pybel, SG d’Asko « le sacre… le résultat de l’engagement, du travail bien fait et des sacrifices consentis »

0

Asko de Kara est le club champion de la saison 2019-2020 qui vient de s’achever. Une équipe bâtie par l’ancien international togolais Ametokodo Messan qui a surpris tout au long de l’exercice. Un sacre qui lui ouvre la voie d’une coupe continentale. Togofoot.info est allé à la rencontre du secrétaire général du club, Belei  Pybel, qui revient dans cette interview exclusive sur les clés de la réussite du club  et les dispositions qui sont en train d’être prises pour une éventuelle meilleure participation aux préliminaires d’une compétition continentale.

  • Attendiez-vous ce sacre d’Asko ou ce fut  plutôt une surprise ?

 

Asko s’est engagé  dans le championnat saison 2019-2020 pour jouer les premiers rôles. Il est  vrai qu’on a connu deux saisons précédentes difficiles mais cette année, nous nous sommes engagés avec la ferme détermination de jouer les premiers rôles. C’est le résultat de l’engagement, du travail bien fait, des sacrifices consentis qui a abouti à cette première place dont nous rêvions  et pour laquelle, nous avions mis les moyens. C’est donc avec bonheur et fierté  que  Asko s’est retrouvé à la tête du championnat après 20 journées et c’est encore avec joie que nous avions accueilli la décision de la fédération d’arrêter le championnat après 20 journées.

 

  • Quelle a été la clé du succès d’Asko cette saison?

 

Asko s’est donné  les moyens pour surmonter les difficultés connues au  cours des saisons passées .A la fin de la saison dernière, nous avons tablé sur nos capacités, ce qui pouvait nous permettre de faire de meilleurs résultats cette saison. Nous avions engagé un entraineur qui avait une feuille de route et l’objectif était de jouer le titre. Au-delà, du président, tous les autres membres du bureau  avaient chacun une mission et chacun devait donner un résultat à la fin de la saison. C’était devenu comme une concurrence (rires) et tout le monde s’est battu. Le coach aussi avait les mains libres pour travailler. Il était totalement libre dans le recrutement  et le choix des joueurs. Le bureau se chargeait seulement de trouver les moyens et les mettre à sa disposition. Le secrétariat était aussi tellement libre de ses mouvements et a travaillé sans pression. Au sommet, il faut saluer également le travail du préfet, le Colonel Bakali qui a aussi donné les moyens. Il a encouragé les joueurs, les responsables et le staff technique chaque fois que des difficultés se présentaient.

 

  • Aujourd’hui  vous êtes qualifiés pour la phase préliminaire de la ligue des champions.  Vos précédentes participations à une coupe africaine ont été un échec. Comment comptez-vous vous prendre cette fois ci pour un meilleur résultat ?

 

Il faut relativiser, nous avions eu la chance aussi d’éliminer certains clubs au premier tour. Que ce soit  en 1990, Asfa Yennenga du Burkina Faso ou la dernière fois en 2008 avec Union de Douala . On s’estime heureux d’avoir passé une étape. Ce n’est pas totalement de l’échec. Il faut dire que cette année, on se donne les moyens d’aller plus loin surtout que  Asck a donné la voie et que, avant Asck, Togo Port était allé jusqu’en poules. Asko est en train de prendre ses dispositions pourvu que nous  ayons les moyens. Si les finances nous le permettent, on se donnera le maximum de chance pour aller le plus loin possible. C’est  en cela, nous demandons à la FTF de pondre rapidement les procès- verbaux afin de nous situer clairement par rapport à notre engagement puisque, ce n’est pas à Asko de s’engager, c’est la fédération qui nous engage. Il faudrait que les décisions sortent vite et que nous sachions définitivement que si nous sommes engagés en coupes africaines  et nous donner la possibilité de nous organiser à temps.

 

  • Cette qualification arrive à un moment crucial avec la Covid 19. Serez-vous en mesure de gérer votre équipe en attendant l’engagement  et les décisions de la CAF par rapport aux dates des matches sachant que tout ça nécessite des moyens

 

Cette situation de la Covid 19  est difficile. On essaie  d’assurer les salaires jusqu’à ce mois, c’est pourquoi, on demande aussi à la FTF  de sortir une décision finale, situer les différents clubs, fournir le classement définitif afin de mieux organiser le futur. Parce que, dans l’incertitude totale, on ne sait s’il faut libérer les joueurs ou s’il faut en même temps, programmer l’arrivée des nouveaux joueurs. On est un peu dans l’incertitude. Jusqu’à ce jour, les joueurs sont toujours sous contrat avec le club.

 

  • Si les préliminaires  doivent commencer en Septembre, seriez-vous en mesure de maintenir l’équipe et le staff dans les meilleures conditions ?

 

Le staff est reconduit en l’état et Ametokodo Messan reste à la tête de l’équipe pour la saison prochaine. 100% de l’effectif à part ceux qui voudront partir est maintenu. En l’absence d’une décision de la FTF à la date d’ aujourd’hui, tous les joueurs sont maintenus. Après la décision de la FTF et par rapport  au rapport technique du staff technique, on verra quel compartiment renforcer. On ne fera que renforcer l’effectif, il n’y aura pas de libération. Au niveau des titulaires, il n’y aura pas de grands mouvements. On veut avoir une profondeur de banc pour qu’en cas de difficultés ou de blessures, qu’on puisse avoir des joueurs de bon niveau disponibles. On espère que ces joueurs qui ont su donner un bon spectacle durant la saison pourront répondre lors des préliminaires. On a une façon de jouer propre à Asko. C’est la marque des grands entraineurs d’imposer un style de jeu .On entend pas changer ce qui a marché.

 

  • Souvent la saison qui suit la qualification à une coupe continentale est pénible aux clubs. Vous y pensez?

 

On y pense. Le parcours des autres et les difficultés qu’ils ont eu après doivent nous inspirer. C’est pourquoi, on a maintenu l’effectif et qu’on va le renforcer, histoire d’avoir une équipe compétitive en ligue des champions si, on s’y engage  et une autre, capable de répondre en championnat. On se donne les moyens, de répondre sur les deux fronts, maintenir la cadence de cette saison. Nous sommes encore plus déterminés pour le championnat la saison prochaine que , la compétition CAF .Cela ne veut pas dire ,qu’on sera pas totalement engagé pour la compétition continentale mais on voudrait confirmer la saison prochaine notre première place tout en ayant une participation plus qu’honorable  en ligue des champions. La saison prochaine, Asko ne sera pas ridicule.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.