PUB – TOGOCOM FAN JEUX

Intw exclu : Henri Braham Stanic parle de la sélection Togolaise et de sa carrière en club !

PUB APRES CANAL+

Ce n’est plus un secret pour personne. Le défenseur international Espoir Togolais Henri Braham Stanic a signé en D3 Norvégienne plus précisément le FK Jerv. Après son nouveau bail, il s’est confié à la rédaction togofoot dans une interview.

INFO SPORTS| Ecouter Radio Djena

Parlez-nous un peu de votre carrière

PUB – TOGOCOM FAN JEUX

«Mes années de formation à Anderlecht étaient mes meilleurs moments dans ma jeune carrière car c’est là que j’ai le plus appris. J’étais dans une génération très talentueuse avec des joueurs de renommée mondialement connus aujourd’hui. Le FK Liepaja, mon premier club professionnel était une opportunité pour moi de passer de statut jeune à professionnel. A aucun moment je n’ai hésité à signer là-bas car j’allais passer professionnel. J’ai fais une saison en Lettonie et ça s’est bien passé. J’ai pu jouer beaucoup de matchs et aussi être décisif. Le FK Jerv en Norvège, est un club qui joue normalement en deuxième voire première division. Ils sont descendu l’année dernière en 3eme division. J’ai eu une discussion avec l’entraîneur du FK Jerv et j’ai aimé la discussion. J’ai signé ici car je veux pas brûler les étapes, j’ai toujours pris l’escalier là où d’autres ont pris l’ascenseur et je sais que j’ai besoin d’apprendre et de jouer des matchs. »

Le choix entre le Togo, le Congo et la Belgique ?

« mon Père est Togolais et ma mère est Congolaise. Oui j’ai joué avec les U16 de la Belgique et j’ai joué récemment avec le Togo U23. Je n’ai pas encore choisi de jouer pour qui que ce soit car c’est un choix que tu ne fais pas du jour au lendemain. Le Togo est venu avec l’objectif de me voir en action, voir de quoi j’étais capable, et j’ai montré en 10 jours de regroupement ce que je savais faire. Bien sûr que c’est dans un coin de ma tête, jouer pour une nation et représenter mon pays. Mais ce choix là est plus difficile pour moi car j’ai 3 nationalités.»

La signature au FK Jerv

«Je me suis directement senti à la maison et c’est ça qui a facilité la chose pour moi. Que ça soit le système de jeu ou la langue tout me correspond. Je parle 4 langues et cela me facilite aussi à communiquer avec mes coéquipiers, d’ailleurs je vais essayer d’apprendre le Norvégien pour rajouter une autre langue dans ma connaissance(rire). Il y a une vraie passion de football ici. Chose qu’il n’y avait pas en Lettonie. J’ai pu faire mes premières minutes aussi et ça s’est très bien passé»

Les ambitions professionnelles ?

«Actuellement c’est de jouer le plus possible de matchs et de remonter avec l’équipe en 2e division. Et pour le reste c’est d’être constant dans mes performances et de me faire voir. Pour le reste je place ma foi en Dieu car seul lui connaît les projets qu’il a pour moi, projets de paix et non de malheur»

Dites-nous, sur une échelle de 10, à quel niveau tu es par rapport à la sélection nationale senior ? Voudrais tu jouer pour l’équipe première ou tu souhaiterais revêtir la tunique Belge ?

«Pour l’instant j’ai que fait une seule sélection avec les U23 et celà dépendra du sélectionneur. Je peux tout donner sur le terrain mais au final il y’a un sélectionneur qui fait sa sélection. Aujourd’hui c’est trop tôt pour moi de choisir car comme je l’ai dit je suis au début de ma carrière et j’ai encore le temps avant de faire un choix»

Es-tu déjà venu au Togo ? Si oui, comment les gens t’ont déjà accueilli ?

« oui j’ai déjà été au Togo, c’était bien j’ai vu la famille du côté de mon père pour la première fois. L’accueil était bien»

Les mots à l’endroit de vos fans et à l’endroit du public sportif Togolais

«Voila en quelques questions vous avez un petit aperçu de qui je suis en tant que joueur mais aussi en tant que homme. Je voudrais rajouter que le peuple Togolais devrait être fier car il y’a une génération de jeunes joueurs talentueux qui sont partout dans le monde et qui peuvent rendre la nation fière. Merci encore pour cette interview je remercie aussi toutes personnes qui me suivent et qui m’envoient des encouragements. Je remercie ma famille et surtout mes fans du Togo et de partout sur le reste du monde ».

Interview réalisée par Pérez Amouzouvi avec le jeune défenseur central Henri Braham Stanic du FK Jerv en Norvège.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite