PUB – TOGOCOM FAN JEUX

JO Paris 2024:le Togo veut être dignement représenté

PUB APRES CANAL+

Le Togo se prépare activement pour participer aux jeux olympiques Paris 2024. Si le pays s’est habitué à répondre à ce rendez-vous mondial de tous les sports en bénéficiant des places d’universalité, tout porte à croire que les ambitions ont évolué cette fois-ci à quelques mois des jeux de Paris. Le Comité National Olympic du Togo (CNO-Togo) veut emmener en France des athlètes qui méritent bien leur participation à travers des qualifications directes. L’objectif est de pouvoir qualifier une dizaine d’athlètes dans diverses disciplines.

INFO SPORTS| Ecouter Radio Djena

Ne plus participer pour participer mais y aller avec des arguments à faire valoir. C’est bien l’intention de AKPAKI Déladem Président du Comité National Olympic du Togo à cinq mois de l’ouverture des JO Paris 2024. Le patron de l’instance dirigeante des sports au Togo a dévoilé son ambition à la presse en marge de la cérémonie de clôture du stage de formation d’entraineurs de breaking niveau 1 lundi 19 février 2024 à Lomé. Le Togo ne veut plus attendre, comme cela a été le cas les éditions précédentes, les places d’universalité pour être présents aux olympiques. Le bureau exécutif du CNO-Togo veut tout mettre en œuvre aux côtes des différentes fédérations pour pouvoir qualifiés des athlètes capables de représenter dignement le pays en terre françaises. Une dizaine est de qualifications est envisagées.

PUB – TOGOCOM FAN JEUX

« Nous avons pris de par le passé de préparer juste la phase participative des jeux avec les place d’universalité. Depuis le début de notre mandat nous nous sommes dit qu’il faut sortir de ce schéma. C’est pour ça que nous avons entrepris des séries de formation pour pousser haut le niveau » , a déclaré AKPAKI Déladem Président du CNO-Togo avant d’ajouter que : « Le quota minimal qu’exige le CIO pour pouvoir faire partie du top 50 des pays, c’est d’avoir au moins dix athlètes directement qualifiés. Nous sommes en course et nous nous battons pour cela, les fédérations sont à pied d’œuvre pour pouvoir qualifier directement ces dix athlètes et après vont s’ajouter les places d’universalité ».

Même si l’ambition parait assez grande, elle n’est pas impossible à atteindre. Pour l’heure, une seule qualification est acquise. Elle est obtenue en aviron comme aux jeux de Tokyo en 2021 et cette fois-ci c’est  grâce à Komlanvi Akoko lors du championnat d’Afrique de la discipline où le Togo a occupé la quatrième place. D’autres qualifications sont attendues dans d’autres discipline à savoir : l’athlétisme,  le triathlon, la gymnastique, la boxe et en break dance.

Lors de cette rencontre avec la presse, le CNO-Togo a profité de l’occasion pour présenter le lauréat du concours Médias CFI organisé dans le cadre de la couverture médiatique des JO Paris 2024. Daniel DODJAGNI est le gagnant de ce concours pour le compte du Togo. Il faut rappeler que c’est un projet de l’Agence Française de Développement Médias qui a pris en compte les pays de l’Afrique Francophone.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite