Journées FIFA : Serge Akakpo évoque les conditions d’organisation de ces journées internationales 

PUB APRES CANAL+

La sélection nationale A du Togo est en France où elle se prépare à affronter la côte d’Ivoire et après la Guinée équatoriale au Maroc. Le manager général des éperviers Serge Akakpo évoque les conditions dans lesquelles ces deux rencontres ont pu être possible.

INFO SPORTS| Ecouter Radio Djena

«Au départ, on avait opté pour deux matchs dans le même pays. On devait jouer dans un premier temps la Côte d’Ivoire et le Mali en France. Malheureusement le Mali a désisté. Puis il y a eu plusieurs pays qui sont venus à nous comme le Gabon, les Comores, les Emirats arabes unis, le Vénézuela, l’Angola également. Il y a eu pas mal de discussions. Puis nous avons eu ce match contre la Guinée équatoriale qui devait se tenir à Agadir mais c’était trop loin pour nous. On a finalement trouvé un compromis pour que cela se joue à Casablanca. Il fallait satisfaire le coach qui voulait disputer deux matchs durant cette trêve pour les prochaines échéances, sachant qu’en octobre et novembre il n’y aura pas de journées FIFA. Il fallait donc mettre le paquet pour lui donner les moyens de travailler », a expliqué l’ex capitaine des éperviers du Togo.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite