D1-14è Journée/As OTR 1-2 Gbikinti: Maurice Noutsoudjè Une défaite qui » nous renvoie à notre chère étude »

0
image page facebook officielle As OTR
image page facebook officielle As OTR

Au stade de JCA d’Agoè, l’As OTR de Lomé avait rendez-vous avec les Lions du Mont Barba-Bassar Gbikinti FC à l’occasion de la 14è journée du championnat national de football de première division. Au terme d’une rencontre qui a tenu toutes ses promesses, les hommes du technicien Maurice Noutsoudjè de l’As OTR s’inclinent à domicile sur un score d’1 but contre 2 face aux Lions bien déterminés. Après avoir ouvert le score à la 35é minute par l’entremise de leur buteur Djidéal Abdou-Rahamane, l’As OTR va se faire rattraper dans un premier temps à la 40è sur un but d’Idrissou Abilou avant de s’incliner finalement sur un but de Lassissi Kamarou à la 72è minute. Conséquence, l’As OTR perd son fauteuil de dauphin alors que Gbikinti fait un saut important vers le peloton de tête.

Une défaite due au manque d’efficacité et de réalisme de ses attaquants et surtout  à la pression du 12è homme de l’adversaire selon le coach Maurice Noutsoudjè:

On a fait notre jeu, mais Gbikinti a eu le contrôle de la balle dans les 15 et 20 dernières minutes de la première partie. Ils nous acculent suffisamment, on a quand même su poser notre capacité qui est une attaque placée qui n’a pas véritablement marché en première mi-temps. Ça donne l’impression qu’on nous dominait. En deuxième partie, on a eu quand même à poser vraiment le jeu, à les gêner mais on n’a pas eu cette chance, on a créé des opportunités qu’on n’a pas pu mettre au fond, que ce soit en première comme en deuxième partie. Mais toujours est-il que lorsque vous attaquez et que vous ne marquez pas, Gbikinti est réaliste. L’égalisation et le second but sont venus sur un contre de jeu où la défense était statique. C’est arrivé aujourd’hui comme ça. Mais toujours est-il que lorsque vous jouez à domicile et surtout quand vous jouez contre les équipes du Nord et qu’ ils ont le public acquis à leur cause, on subit le match, on subit la pression du public. Voilà, on l’accepte encore et on nous renvoie à notre chère étude pour pouvoir refaire les choses. »

a laissé entendre le technicien togolais Maurice Noutsoudjè.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.