CHAN 2020 : de l’élimination des éperviers, la presse en parle

0

Les journalistes sont revenus  sur l’élimination des éperviers du CHAN 2020, au lendemain de leur défaite face aux Rwandais (2-3). Contactés par notre rédaction certains ont voulu se prononcer. Ils sont unanimes, il y avait de place pour les quarts. C’est donc une vraie désillusion, cette élimination.

Eli Atkipo (Djena Media)

« Élimination difficile à encaisser. Le Togo était tout proche de l’exploit et se faire battre comme ça est simplement difficile à croire. A l’analyse de ce match contre le Rwanda, le coaching n’a pas été d’une aide pour les joueurs. Comment a t-on préparé ce match ? Qu’à t-on dit aux joueurs ? Le système tactique n’a pas été ce qu’il faut. A 2-2, je crois qu’il faut mettre des joueurs qui peuvent garder le ballon que dégager en désordre comme ce qu’on a vu. Les joueurs ils ne sont pas aussi exempts de tout reproche. Ils avaient une occasion en or de se mettre beaucoup plus en vue. Ce genre de match se gagne beaucoup plus au mental, malheureusement ils n’ont pas eu ce mental. Plutôt que de puiser l’énergie nécessaire de la victoire face aux ougandais, ils ont gardé la tête dans les nuages et dans l’euphorie. »

 

Evelyne Gbenyedji (Administratrice de sosports.tg)

Evelyne Gbenyedji ( administratrice du site sosports.tg)

« Cette élimination est une cruelle désillusion pour les Éperviers. Il y avait de la place pour aller en quarts de finale. Je pense que l’enjeu et la pression ont pris le pas sur la volonté des joueurs. Le vide créé par l’absence de Tchakeï Marouf au milieu a été fatale à l’équipe. C’est une équipe assez jeune et la covid-19 est passée aussi par là. Si l’équipe avait joué assez de matches internationaux amicaux, les quelques erreurs commises auraient pu être décelées et corrigées. Maintenant il faut faire une analyse froide de la situation et recoller les morceaux. »

 

Felix Walla (228foot.tg)

Felix walla (228foot.tg)

« C’est un échec cuisant difficile à avaler ! Il y avait de la place pour se qualifier il suffisait d’être un peu vicieux et se donner à 200% comme il le fallait pour eux mêmes et pour le peuple !Maintenant l’entraîneur aussi  n’a pas fait une bonne lecture du jeu et n’a pas pu tenir le bon discours pour requinquer sa troupe méconnaissable et pour mettre point, le manque de compétitivité était un grand handicap puisque physiquement les joueurs étaient limités »

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.