D1-LONATO/J10/As OTR 2-1 Semassi : l’interview d’après match des deux entraîneurs

0

Après quatre matchs sans succès, l’As OTR a retrouvé ce dimanche le chemin de la victoire en venant à bout de Semassi de Sokodé 2 buts 1 à l’occasion de la dixième journée de la D1-LONATO. À l’issue de cette opposition, les deux entraîneurs des deux formations se sont exprimés.

Après une première période difficile, l’As OTR est parvenue à trouver les ressources nécessaires en seconde partie pour damer les pions à Semassi. Et sur les bancs des percepteurs d’impôts, on reconnaît que la victoire a été acquise dans la douleur ‹‹Ça n’a pas été facile. Je viens de prendre l’équipe ça fait 72 heures. On a essayé de faire ce qu’on pouvait. Je me suis basé sur ce que mon prédécesseur a mis en place. C’est tout simplement une continuité. Nous avons plusieurs joueurs. Quand ça ne marche pas, il faut faire entrer d’autres et c’est ce que nous avons fait et ça a payé. Semassi c’est une grande équipe. Ils ont un fond de jeu par contre de notre côté, c’est maintenant on est entrain de mettre quelque chose en place. Avec le temps, ça va venir. Sinon Semassi a bien joué ››, a déclaré Ametokodo Messan King, l’entraîneur de l’As OTR.

Dans le camp adverse, on préfère plutôt reconnaître l’adversité présentée par son adversaire :

‹‹ On a assisté à un bon spectacle. L’ adversaire a été présent. Ils ont montré qu’ils ont vraiment décidé à gagner. On va se remettre de nos erreurs. On va continuer par travailler. Le championnat ce n’est pas une course de vitesse, c’est un marathon. Il reste beaucoup de matchs. L’essentiel c’est de grandir à chaque match. Je pense que si je gagne , j’apprends et si je perds, j’apprends donc j’ ai appris ce soir ››, a souligné Tchagnilé Tchakala, l’entraîneur de Semassi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Résoudre : *
28 ⁄ 7 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.