Elim CHAN2023: battu, le sélectionneur du Niger veut prendre sa revanche 

PUB APRES CANAL+

Le Niger s’est incliné ce dimanche face au Togo 0 but contre 1 pour le compte de la manche aller des éliminatoires CHAN 2023. Présent en conférence de presse d’après match, le sélectionneur des Ménas, Harouna Doula tire sur les autorités togolaises et compte rendre le coup au Togo pour avoir été privé de 8 joueurs testés positifs au Covid-19.

INFO SPORTS| Ecouter Radio Djena

‹‹ Ça a été sciemment, ce sont des joueurs qui ont été ciblés. Mais je ne dis pas que c’est ça qui nous a fait perdre. Je suis venu avec 25 joueurs. Je pouvais gagner avec d’autres. Je pense que c’est dommage. Ce n’est pas l’equipe mais les dirigeants de l’equipe togolaise qui ont manipulé pour nous mettre dans cette situation. Chez moi, c’est le palu qui tue plus que le covid. On n’a pa connu plus de 200 morts de covid au Niger. Je dis ici, le palu tue des milliers par an. Il faut qu’on arrête de nous embêter de Covid pour venir destabiliser ces jeunes ››, a déploré Harouna Doula avant de promettre se venger au match retour : ‹‹ il y a 8 de mes jeunes qui sont restés dont 4 titulaires qui devaient démarrer ce match. Mais ils joueront à Cotonou. Je vous dis, moi je suis rancunier, le pardon ça existe en Islam mais on rendra le coup à Cotonou, je vous préviens ››, a-t-il affirmé.

Pour rappel, le match retour c’est ce samedi 03 septembre à Cotonou, Bénin.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. Accepter Lire la suite