LDC : Ametokodo Messan, coach d’Asko « Je suis confiant « 

0

À quelques jours de leur déplacement en Côte d’Ivoire où ils affrontent le Racine Club d’Abidjan, les Kondona de la Kozah continuent de peaufiner les derniers réglages. Ayant pris sa base à Lomé depuis deux semaines, le champion du Togo a livré son dernier match amical de préparation mardi dernier avec l’équipe senior de l’école de foot Le R.O.Mario (3-1).

Le coach d’Asko, Ametokodo Messan reconnait qu’il y a encore des lacunes à gommer, mais a déjà une idée de son équipe type

« On a gagné, mais il y a toujours des réglages, on ne peut pas dire que tout est potable. On va corriger encore des choses. Ce n’est pas aujourd’hui que je vais chercher mon équipe type. Moi, j’ai déjà mon équipe type. » A affirmé le coach

La tâche s’annonce compliquée face aux joueurs de Racing Club d’Abidjan, des académiciens rompus à la tâche.

« Vous avez vu le match de R.O.Mario, c’est un centre qui a très bien joué. Racine club d’Abidjan aussi, c’est un centre de formation. Si ceux-là arrivent à nous donner des problèmes ça veut dire que de l’autre côté ça ne serait pas non plus facile pour nous. » A poursuivi le technicien togolais.

Mais la confiance est grande et l’espoir permis dans le camp des jaunes et noirs.

«  C’est vrai qu’on n’est pas en championnat, mais moi, je suis confiant, je compte beaucoup sur mes joueurs et je sais que le jour J, ils vont se donner à fond. Il faut espérer un bon résultat le dimanche 29 novembre 2020. Soyez confiants qu’on va ramener un bon résultat à Lomé. Comptez sur ces joueurs et je suis confiant que le dimanche la qualification sera du côté d’Asko » a t-il déclaré

Les Kondona vont prendre les airs ce vendredi pour la Côte d’Ivoire où ils affronteront dimanche 29 novembre, le champion en titre ivoirien, Racing club d’Abidjan.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.